Peut-on donner un animal de compagnie en cadeau ?

Un animal de compagnie, comme son nom l’indique est destiné pour être un ami pour quelqu’un. Cette personne peut être un enfant, un senior, une amie, un collègue ou un parent pourquoi pas. Quoi qu’il en soit, un animal est aussi un être vivant que l’on doit prendre soin. Offrir ainsi un animal de compagnie en cadeau est-il une bonne ou une mauvaise idée ? Faisons le point.

Les « pour »

Le premier avantage de donner un animal de compagnie comme cadeau est que cela contribuera au bien-être de celle ou de celui qui le recevra. Encore faut-il que cette personne aime les animaux. Habituellement, lorsqu’on décide d’en offrir à une personne, c’est que celle-ci en a réclamé. Les enfants principalement raffolent des animaux de compagnie tels que les chiens, les chats ou même les rongeurs. En leur offrant un donc, vous les rendrez heureux.

Si vous avez une personne en situation de handicap ou un grand parent qui se plaint souvent de la solitude, lui offrir un animal de compagnie est une excellente idée. Quoi de mieux d’ailleurs que d’avoir comme compagnon un être qui nous comprend mieux qu’un chien par exemple ?

En choisissant d’offrir un animal de compagnie comme cadeau, vous ne faites pas uniquement un geste à la personne qui le reçoit, mais aussi à l’animal. Ceci dit, le plus souvent, ce genre d’animaux reste dans leur cage, dans l’animalerie, jusqu’à ce qu’une personne cherche à l’adopter. Bien sûr, ils sont bien nourris, bien soignés là-bas, mais il est toujours mieux pour eux de rencontrer un maître qui les chérira jusqu’à la fin de leur jour.

Les contre

Offrir un animal de compagnie en cadeau n’a pas que des avantages. Il y a aussi des inconvénients et ceux-ci pèsent même plus lourd selon certaines personnes ou certains instituts comme la Société de protection des animaux par exemple.

La réalité est qu’on ne donne pas un animal à une personne juste comme ça et encore moins à un enfant. Premièrement, on ne choisit pas un animal sur un coup de tête, sans que son futur propriétaire soit là. Ce dernier doit aimer, chérir, soigner l’animal qui sera sien plus tard. De ce fait, si vous faites une surprise à votre enfant par exemple en lui offrant un chien ou un chat, qui vous dit qu’il va l’aimer s’il n’était pas là pour le choisir ?

Ensuite, avoir un animal de compagnie implique des responsabilités. On n’adopte pas un chien ou un chat ou même un cheval juste parce qu’on l’a trouvé mignon. N’oublions pas que cet animal sera le compagnon de son propriétaire tous les jours de sa vie. Il faut le nourrir, le nettoyer, le soigner, l’emmener chez le vétérinaire quand il est malade, le rassurer… , c’est un peu comme un petit enfant qui demande toute votre attention et de votre temps, sans parler de votre énergie.

A male perched on a ripe guava. The males can be distinguished by their light blue throat patch as seen here. There were many of these parrots about. This particular bird was just about 15 feet from me outside the window. There were Bulbuls and Barbets also which lead to a bit of jostling for the few fruits remaining. The Barbets with their stout bodies and larger size were the winners taking the best fruits. These parrots, though the smallest in size, were hardy in nature and so got their share of the spoils. Their good grip making it hard for them to be dislodged. The delicate Bulbuls were the clear losers but made up for it by looking for insects and worms amongst the leaves.

Si vous voulez donc offrir un animal de compagnie à quelqu’un, assurez-vous d’abord que celui-ci adore les animaux. Mais surtout, demandez-lui s’il est prêt à s’en occuper chaque jour, assurez-vous qu’il en prend toutes les responsabilités que cela implique. Si la personne en question est un enfant, ne vous attendez sûrement pas à pouvoir lui confier entièrement l’animal. Vous aussi, vous aurez votre part de responsabilité en apprenant à l’enfant comment s’occuper de l’animal, mais surtout en prenant soin de ce dernier jusqu’à ce que l’enfant soit capable de le faire seul.

Bref, il n’y a rien de mal d’offrir un animal de compagnie en cadeau. Assurez-vous juste que celui qui le reçoit pourra bien s’en occuper.