Catégorie ANIMAUX DE COMPAGNIE

Peut-on donner un animal de compagnie en cadeau ?

Un animal de compagnie, comme son nom l’indique est destiné pour être un ami pour quelqu’un. Cette personne peut être un enfant, un senior, une amie, un collègue ou un parent pourquoi pas. Quoi qu’il en soit, un animal est aussi un être vivant que l’on doit prendre soin. Offrir ainsi un animal de compagnie en cadeau est-il une bonne ou une mauvaise idée ? Faisons le point.

Les « pour »

Le premier avantage de donner un animal de compagnie comme cadeau est que cela contribuera au bien-être de celle ou de celui qui le recevra. Encore faut-il que cette personne aime les animaux. Habituellement, lorsqu’on décide d’en offrir à une personne, c’est que celle-ci en a réclamé. Les enfants principalement raffolent des animaux de compagnie tels que les chiens, les chats ou même les rongeurs. En leur offrant un donc, vous les rendrez heureux.

Si vous avez une personne en situation de handicap ou un grand parent qui se plaint souvent de la solitude, lui offrir un animal de compagnie est une excellente idée. Quoi de mieux d’ailleurs que d’avoir comme compagnon un être qui nous comprend mieux qu’un chien par exemple ?

En choisissant d’offrir un animal de compagnie comme cadeau, vous ne faites pas uniquement un geste à la personne qui le reçoit, mais aussi à l’animal. Ceci dit, le plus souvent, ce genre d’animaux reste dans leur cage, dans l’animalerie, jusqu’à ce qu’une personne cherche à l’adopter. Bien sûr, ils sont bien nourris, bien soignés là-bas, mais il est toujours mieux pour eux de rencontrer un maître qui les chérira jusqu’à la fin de leur jour.

Les contre

Offrir un animal de compagnie en cadeau n’a pas que des avantages. Il y a aussi des inconvénients et ceux-ci pèsent même plus lourd selon certaines personnes ou certains instituts comme la Société de protection des animaux par exemple.

La réalité est qu’on ne donne pas un animal à une personne juste comme ça et encore moins à un enfant. Premièrement, on ne choisit pas un animal sur un coup de tête, sans que son futur propriétaire soit là. Ce dernier doit aimer, chérir, soigner l’animal qui sera sien plus tard. De ce fait, si vous faites une surprise à votre enfant par exemple en lui offrant un chien ou un chat, qui vous dit qu’il va l’aimer s’il n’était pas là pour le choisir ?

Ensuite, avoir un animal de compagnie implique des responsabilités. On n’adopte pas un chien ou un chat ou même un cheval juste parce qu’on l’a trouvé mignon. N’oublions pas que cet animal sera le compagnon de son propriétaire tous les jours de sa vie. Il faut le nourrir, le nettoyer, le soigner, l’emmener chez le vétérinaire quand il est malade, le rassurer… , c’est un peu comme un petit enfant qui demande toute votre attention et de votre temps, sans parler de votre énergie.

A male perched on a ripe guava. The males can be distinguished by their light blue throat patch as seen here. There were many of these parrots about. This particular bird was just about 15 feet from me outside the window. There were Bulbuls and Barbets also which lead to a bit of jostling for the few fruits remaining. The Barbets with their stout bodies and larger size were the winners taking the best fruits. These parrots, though the smallest in size, were hardy in nature and so got their share of the spoils. Their good grip making it hard for them to be dislodged. The delicate Bulbuls were the clear losers but made up for it by looking for insects and worms amongst the leaves.

Si vous voulez donc offrir un animal de compagnie à quelqu’un, assurez-vous d’abord que celui-ci adore les animaux. Mais surtout, demandez-lui s’il est prêt à s’en occuper chaque jour, assurez-vous qu’il en prend toutes les responsabilités que cela implique. Si la personne en question est un enfant, ne vous attendez sûrement pas à pouvoir lui confier entièrement l’animal. Vous aussi, vous aurez votre part de responsabilité en apprenant à l’enfant comment s’occuper de l’animal, mais surtout en prenant soin de ce dernier jusqu’à ce que l’enfant soit capable de le faire seul.

Bref, il n’y a rien de mal d’offrir un animal de compagnie en cadeau. Assurez-vous juste que celui qui le reçoit pourra bien s’en occuper.

Revue sur « The gambling Lady »

On ne naît pas joueur, on le devient. Et certaines personnes ont cela dans les veines. Le plus remarquable, c’est que même si celles-ci ne l’ont pas dans les veines, elles l’ont eu de leurs parents par exemple. Oui, au final, les enfants observent et refont les mêmes choses que les adultes. Que ce soit bien ou mal. Découvrez l’histoire émouvante de « The gambling Lady » évoquant le dur héritage que son père a laissé à une petite fille aussi forte que déterminée qui n’est autre que le jeu.

L’histoire

Elle s’appelle Lady Lee, fille d’un grand joueur du nom de Mike Lee. À l’époque où elle vivait, ce fut un syndicat professionnel qui a dirigé la plupart des établissements des jeux de hasard de la ville. Bien sûr, ce n’était pas tout rose, les classes sociales se mêlaient, les tricheurs et les malhonnêtes dominaient les salles de jeux. Mais cela n’empêchait pas Mike Lee, un homme droit de profiter de ses activités favorites qui sont les jeux de hasard. Malheureusement, l’histoire ne se terminait pas bien pour ce père qui a préféré se donner la mort plutôt que de devenir malhonnête, laissant ainsi une petite fille. Puisque oui, c’était un homme bien qui avait des principes et qui ne voulait en aucun cas bafouer son intégrité.

Mais tel père, telle fille, comme on dit…très vite, cette dernière s’est aussi passionnée au jeu, devenant du jour au lendemain une héritière du jeu farouche et déterminée. Tout ce qu’elle voulait c’était gagner et rien d’autre.

L’histoire est pimentée par la présence Garry Madison, un jeune homme riche qui tomba naturellement amoureux d’elle.

Les critiques

Selon les nombreuses critiques de ce film, il n’avait finalement rien d’extraordinaire. C’était juste une histoire qui a failli bien commencer. C’était aussi une histoire d’amour entre deux personnes d’un milieu très différent. Lady Lee était tout de même une femme distinguée que tout le monde respectait bien qu’elle partait de zéro, elle est très vite devenue une icône des jeux dans un monde qui lui appartenait. Le scénario était tout de même très bien réalisé pour un film des années 30.

Ce que nous pouvons aussi tirer de cette histoire, c’est que l’honnêteté reste toujours une valeur sûre, même dans ce genre d’activités. Jouer est une chose, jouer bien sans tricher en est une autre et c’est d’ailleurs vivement recommandé. C’est aussi comme cela que cette jeune femme a bâti ses réputations. Car c’était le seul moyen pour elle de se démarquer de ce milieu qui est le plus souvent destiné aux hommes. Et grâce à cela, elle était mieux respectée dans son domaine malgré qu’elle était une femme.

Le théâtre alternatif de Paris

Paris dispose de nombreuses résidences atypiques affectées à des activités alternatives qui vous changent des grands monuments touristiques et des grandes salles de théâtre. Des lieux culturels qui vous permettent de découvrir un tout nouveau visage de cette ville des merveilles. Voici quelques lieux alternatifs où vous pourrez pleinement profiter des richesses culturelles parisiennes.

Comment parier sur les courses de chiens ?

Les courses de chiens ou de lévriers sont une des traditions les plus populaires en Irlande. Actuellement en France, elles ne sont ni réglementées ni autorisées. Pourtant, c’est l’un des sports les plus prisés des adeptes des jeux de hasard. Ces courses sont connues pour être divertissantes et rentables à condition de savoir miser. Voici quelques conseils pour bien parier et en avoir pour votre argent.

Les animaux exotiques : quels sont risques ?

Les animaux exotiques comme les animaux de compagnie classiques, dont les chiens et les chats, prennent de plus en plus de place dans les foyers des Français. Même si la compagnie des animaux s’avère bénéfique et même recommandée, avant de vous décider à en adopter, vous devez savoir les risques auxquels ces animaux vous exposent.